Ne pas faire sans écharpe de portage

En ce moment c’est repos, je m’accorde juste quelques minutes devant mon ordinateur pour vous écrire, mais le boulot c’est pour plus tard, je me concentre sur mes filles, ma cadette venant de naître =). Et justement, mon billet vous ventera aujourd’hui les mérites de l’écharpe de portage ! Parce que même si je suis en « congé mater », j’ai du boulot entre l’IEF avec ma fille de 3 ans, le ménage, le linge, la cuisine, et mon envie d’écrire sur mes blogs (^^)… Alors comment faire lorsqu’on a un nouveau né qui a besoin d’être blotti contre vous 24h/24 ?

Ma solution : l’écharpe de portage !

Je peux ainsi faire ce que j’ai à faire, à mon rythme, tout en gardant ma fille contre moi ! Les bienfaits ? Il y en a beaucoup ! Les nouveaux nés n’ont pas la capacité de réguler la température de leur corps le premier mois. Contre nous, ils récupèrent la chaleur dont ils ont besoin pour se sentir bien. Cette même chaleur leur permettra de moins sentir les douleurs des coliques, et les genoux relevés par l’écharpe facilitera l’évacuation des petits gaz et de leurs selles. Ma fille est née les pieds en dedans. L’écharpe l’oblige doucement à les sortir vers l’extérieur, en plus des petits chatouillis que je lui fais à l’extérieur du pied pour l’aider à les muscler. Tout contre moi, elle peut téter à souhait, et reste droite à la fin pour son petit rot ! Il y en aurait encore beaucoup à énumérer…

J’ai trois écharpes à la maison, pour mon aînée j’ai utilisé les écharpes de portage sont importante  Pour ma cadette, j’ai souhaité commencer avec l’écharpe Loli, plus douce et plus souple (je ne pourrai pas l’utiliser jusqu’à ses deux ans comme j’ai pu le faire avec les écharpes Ar Brinic pour mon aînée, mais pour la maison avec un nouveau né c’est le top !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *